Rechercher

Notre Morphologie ne nous définit pas! Magnifique témoignage de Laurence Haurat!

Laurence Haurat, Psychologue Nutritionniste.

(https://m.facebook.com/LaurenceHaurat


"J'ai sept ans et elle, dix et notre différence de morphologie est évidente. Nous évoluions pourtant dans le même environnement familial, avions à table les mêmes choses à manger. En revanche, nous n'étions pas parties avec les mêmes cartes : à elle, la minceur, la finesse, les 6 packs, les genoux cagneux.. à moi, les 4 kg 40 à la naissance, les bras et les cuisses déjà remplis, les genoux tout ronds, les bonnes joues... Elle ne mangeait rien, ne restait pas à table, avait toujours envie d'attaquer un arbre ou d'aller s'ébattre quelque part. Moi, j'étais gourmande, souriante, contemplative, heureuse de vivre. "Un vrai petit soleil", disait-on. Mais pas seulement... J'entendais aussi qu'on disait de moi "qu'il valait mieux m'avoir en photo qu'en pension". Une phrase d'adulte que les uns balancent pour faire rire les autres. Je ne la comprenais pas mais elle a laissé sa trace dans la manière dont je me suis longtemps considérée, voire définie.


Aujourd'hui, quand je regarde cette photo, je vois aussi deux petites filles qui ont l'air complices, dans un environnement qui les as vues grandir, chaque été, au bord d'un lac qui les a imprégnées de son odeur, de sa beauté. Je ne vois pas seulement les rondeurs de l'une ou la maigreur de l'autre. Je vois l'insouciance de l'enfance, sa magie, leur sourire, l'amour dans lequel elles ont grandi, même s'il était parfois maladroit. Je vois leur aisance dans leur maillot de bain, les heures de baignade que leur corps leur permettait. Dans le détail, je vous ma petite main droite, passée derrière son dos, qui vient chercher la main de la grande sœur... Et ce détail m'émeut.


Je crois que c'est là dedans qu'on puise sa force, ses valeurs, ses intentions pour le reste de sa vie. Et finalement, notre morphologie qui nous préoccupe tant nous définit si peu...


Si tu le veux bien, partage une photo de toi petit.e ou tague-moi, avec ou sans texte, pour que je puisse partager entre nous tous.tes l'immensité de la diversité de nos corps, dès tout.es petit.es."





5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout